Utilisation de cookies

Nous utilisons des cookies propres et de tiers pour améliorer nos services et contenus en analysant vos habitudes de navigation. En poursuivant avec la navigation ou en cliquant sur « Accepter », vous acceptez leur utilisation.

Communiqués de presse

4 septembre 2019

Les actionnaires français investissant dans Lleida.net peuvent bénéficier d'aujourd'hui des déductions fiscales

Madrid, le 4 septembre - Les actionnaires de Lleida.net résidant en France peuvent bénéficier d’un allégement fiscal important en investissant dans la société cotée à la fois sur Euronext Paris et sur le Marché alternatif boursier (MAB) de Madrid.

Dans un Fait pertinent envoyé à la Bourse de Madrid et à Euronext, la société espagnole de services technologiques a confirmé son éligibilité aux Plans d’épargne en actions (PEA, PEA-PME et PEA Jeunes), un régime français visant à encourager les investissements dans les petites et moyennes entreprises cotées.

Les 14 et 15 octobre, le directeur général de la société, Sisco Sapena, et la directrice financière, Arrate Usandizaga, présenteront leur éligibilité à ce plan à Paris à un grand groupe d'investisseurs français.

La déduction fiscale est limitée à 150 000 euros dans le cadre du Plan d'épargne-actions (PEA), à 75 000 euros dans le PEA-PME (destiné aux petites et moyennes entreprises) et jusqu'à 20 000 euros dans le PEA Jeunes, plan d'épargne-action destiné aux jeunes investisseurs de 18 à 25 ans.

Le système fiscal français permet aux résidents français de réaliser d'importantes économies d'impôt s'ils investissent dans des actions de sociétés cotées qui ont annoncé leur éligibilité à ces régimes et conservent leur investissement pendant cinq ans. 

Dans une déclaration au marché, Sisco Sapena, PDG de la société, a confirmé que :

 « Le fait d'être coté à la fois sur le MAB et sur Euronext Growth permet à Lleida.net d'annoncer son éligibilité en respectant les critères et les conditions requises, ainsi que d'accroître la diversité et la stabilité de l'actionnariat de Lleida.net."

400 entreprises éligibles en Europe

Actuellement, les actions de quelque 400 sociétés cotées sur Euronext, avec une capitalisation boursière approximative de 78 000 millions d'euros, et 64 fonds sont éligibles pour que les impôts des investisseurs puissent être déduits.

Les avantages fiscaux offerts par le PEA, programme lancé en 1992, ne concernent pas exclusivement les sociétés françaises, mais des sociétés européennes qui cotent et confirment leur éligibilité publiquement. 

En vertu du PEA et d’autres régimes, le rendement du capital et les dividendes de ces sociétés sont libres d’impôt.

Dans le cas des désinvestissements anticipés, le Trésor français propose un système qui impose les rendements à 22,5% si les actions sont vendues avant une période de deux ans et à 19% si la durée est de deux à cinq ans. 

« Nous aimons être des pionniers de nouvelles façons d’attirer l’intérêt des investisseurs. Être éligible aux régimes proposés par l’État français nous permettra de toucher plus d'investisseurs et d’avoir une plus grande liquidité », a déclaré Sapena.

Lleida.net : plus de 100 brevets sur un marché de 9 000 millions

Cette société technologique, spécialisée dans les méthodes de notification et de certification électroniques, est cotée sur le parquet d'Euronext Growth à Paris depuis décembre 2018 et possède plus de 100 brevets délivrés dans le monde entier. Parmi ces pays se trouvent les États-Unis, Colombie, Europe, Australie, Nouvelle Zélande, Israël, Afrique du Sud et Conseil de coopération du Golfe 

Au ours des dernières années, elle a développé une stratégie de croissance et d’investissement dans la R & D & I visant à devenir un acteur de premier plan sur le marché mondial de la signature électronique (signature numérique), qui passera à environ 9 000 millions d’euros dans les trois prochaines années.

En 2018, le chiffre d’affaires de l’entreprise était de 12,36 millions d’euros, soit 25% de plus que lors de l'exercice précédent. La marge brute de la société a atteint six millions d'euros au cours de l'année dernière, soit 15% de plus qu'en 2017. Son résultat d'exploitation a augmenté de 97% pendant l’exercice 2018 par rapport à l’année précédente, et a atteint les 529 000 euros.