Utilisation de cookies

Nous utilisons des cookies propres et de tiers pour améliorer nos services et contenus en analysant vos habitudes de navigation. En poursuivant avec la navigation ou en cliquant sur « Accepter », vous acceptez leur utilisation.

Communiqués de presse

2 avril 2020

La Corée du Sud accorde à Lleida.net un nouveau brevet pour

sa méthode de réception certifiée des courriers électroniques

Madrid, 2 avril. - La Corée du Sud a accordé à Lleida.net (BME: LLN, EURONEXT: ALLLN) un nouveau brevet pour sa méthode de réception certifiée de courriers électroniques, dans une nouvelle étape de consolidation comme le principal acteur espagnol en l'industrie eSignature.

Suite à l'annonce de l'octroi d'un brevet similaire en Russie, lundi dernier, le nouveau brevet, délivré par le Korean Intellectual Property Office (KIPO), représente une nouvelle étape dans la stratégie d'internationalisation de l'entreprise .

Le brevet est valable 20 ans et est le troisième que Lleida.net - qui est cotée par le MAB espagnol et dans le segment Growth d'Euronext, à Paris - a obtenu dans le pays asiatique. De même, l'entreprise possède déjà des brevets accordés dans d'autres pays et territoires asiatiques tels que la République populaire de Chine, le Japon ou Hong Kong.

À l’heure actuelle, l'entreprise, fondée par Sisco Sapena il y a un peu plus de 25 ans, a reçu 110 brevets sur les méthodes de certification et de notification, ainsi qu'un témoin numérique dans les contrats et notifications électroniques.

« L'extrême-Orient est un élément clé dans notre politique d'internationalisation, et ce nouveaux succès en Corée du Sud est essentielle pour pouvoir accéder à l'un des marchés qui connaîtra uen grande croissance dans les années à venir », a expliqué Sapena.

La méthode de réception certifiée de courrier électronique de Lleida.net permet l'enregistrement et la certification automatisés de la réception du courrier électronique, générant une preuve numérique de tout cela.

Il peut être utilisé comme preuve devant les tribunaux et les administrations publiques pour démontrer la réception, le contenu, la remise et la non-manipulation des informations et du message.

Ce brevet est une nouvelle version de la méthode utilisée par La Liga pour la vente de licences depuis début 2020.

Actuellement, quelque 70 pays reconnaissent la validité juridique des méthodes électroniques de l'entreprise espagnole comme moyen de certifier les notifications juridiques dans les processus de passation de contrats.