Utilisation de cookies

Nous utilisons des cookies propres et de tiers pour améliorer nos services et contenus en analysant vos habitudes de navigation. En poursuivant avec la navigation ou en cliquant sur « Accepter », vous acceptez leur utilisation.

Communiqués de presse

5 mars 2020

L'Union européenne reconnaît Lleida.net avec un nouveau bre

vet en matière de communications certifiées

Madrid, 4 mars. - L'Office européen des brevets et des marques vient d'accorder à Lleida.net un nouveau brevet sur sa méthode d'enregistrement et de certification de la réception de courrier électronique.

La société prévoit que le nouveau brevet générera cinq millions d'euros de revenus pendant sa durée de vie utile.

L'invention fait partie de la division Software as a Service (SaaS) des entreprises et permet de conserver des enregistrements électroniques certifiés de l’entrée de la documentation, tant dans les administrations publiques comme dans les entreprises privées.

Ce même brevet est la concession définitive de la méthode que la Liga utilise déjà pour la vente de licences dans le monde entier.

« Le département de la Propriété intellectuelle de notre entreprise a connu un nouveau succès et confirme que notre stratégie de croissance, basée sur l'innovation et l'internationalisation, donne des résultats positifs pour nos investisseurs », a déclaré Sisco Sapena, directeur général de la société.

Le brevet, qui est le 108ème atteint par Lleida.net, est valable 20 ans.

Il s'agit du troisième brevet que les autorités européennes accordent à l'entreprise en termes de méthodes de certification et de notification, ainsi que de témoignage numérique dans les contrats et les notifications électroniques.

La société, cotée en double sur la Bourse alternative (MAB) et sur Euronext Growth à Paris, a été le premier fournisseur à obtenir l'agrément de service qualifié électronique certifié de la réglementation européenne EIDAS.

Plus de 70 pays reconnaissent la validité juridique des méthodes électroniques comme moyen de certifier les notifications légales dans les processus juridiques et contractuels.

A la clôture du marché, hier, la capitalisation boursière de l'entreprise était de plus de 20 millions d'euros.