Utilisation de cookies

Nous utilisons des cookies propres et de tiers pour améliorer nos services et contenus en analysant vos habitudes de navigation. En poursuivant avec la navigation ou en cliquant sur « Accepter », vous acceptez leur utilisation.

Communiqués de presse

28 avril 2020

La Turquie accorde à Lleida.net un nouveau brevet pour sa m

éthode de courrier électronique certifié avec signature électronique reconnue

Madrid, le 28 avril.- Les autorités turques ont octroyé à l’entreprise technologique espagnole Lleida.net (BME:LLN; EURONEXT:ALLLN) un nouveau brevet, cette fois pour sa méthode de courrier électronique certifié avec signature électronique reconnue.

Le brevet, délivré par TurkPatent, l’organisme de gestion des brevets en Turquie, a une validité de 20 ans.

Il s’agit du deuxième brevet délivré par ce pays à Lleida.net concernant les méthodes de certification, ainsi qu’en tant que témoin numérique en signature de contrats et notifications électroniques.

L’innovation et la propriété intellectuelle sont deux pilliers essentiels dans la stratégie commerciale de Lleida.net, qui compte déjà 111 brevets au niveau mondial concernant les méthodes électroniques certifiées de notification et signature de contrats.


« En raison de sa taille et du niveau de développement de son économie, la Turquie est un marché important dans le travail international mené par notre entreprise », a expliqué Sisco Sapena, PDG et fondateur de Lleida.net. 

La méthode brevetée de Lleida.net permet d'envoyer des emails certifiés signés numériquement avec une signature reconnue sans casser cette signature au moment de la certification.

Ce mécanisme génère un certificat ayant une validité juridique qui peut être présenté comme preuve devant les tribunaux et devant les administrations publiques, pour démontrer l'envoi de communications, leur contenu, la remise et la non-manipulation d'informations.

La société, cotée à double titre sur le Marché alternatif boursier (MAB) et l'Euronext Growth à Paris, a augmenté ses ventes de 43% tout au long du premier trimestre 2020, selon l'aperçu des résultats rendu public il y a quelques jours.

Avec un chiffre d'affaires de 4 046 millions d'euros au premier trimestre de l'année, elle a également enregistré un EBITDA de 424 000 euros, 33% de plus que celui enregistré au cours de la même période de l'année précédente.

Actuellement, plus de 70 pays reconnaissent la validité juridique des méthodes électroniques comme un moyen de certifier les notifications légales dans les processus de passation de contrats et de notification.

La société, fondée il y a 25 ans, est devenue en 2018 le premier fournisseur à obtenir le service qualifié de service de remise électronique certifié de la réglementation européenne EIDAS, qui réglemente l'identification électronique et les services de confiance pour les transactions électroniques dans l'espace de l'Union européenne.

Les actions de la société ont augmenté considérablement depuis le début de l'année. Depuis le 1er janvier 2020, la valeur de ses actions a augmenté de 76%.


A la clôture du marché d'hier, les actions s'échangeaient à 1,72 euros à Madrid et 1,74 euros à Paris.

Le 26 mars dernier, le Conseil d'administration de la société a proposé de distribuer le premier dividende de l'histoire de la société.