Utilisation de cookies

Nous utilisons des cookies propres et de tiers pour améliorer nos services et contenus en analysant vos habitudes de navigation. En poursuivant avec la navigation ou en cliquant sur « Accepter », vous acceptez leur utilisation.

Communiqués de presse

11 juin 2018

Lleida.net (BME:LLN) obtient des brevets au Japon, au Taïwa

n et en Nouvelle Zélande pour sa méthode de remise de courriers électroniques certifiés et consolide son commerce de contrats international

Madrid, le 12 juin. - Les autorités du Japon, Taïwan et Nouvelle Zélande ont délivré à  Lleida.net (BME:LLN) trois nouveaux brevets lui permettant de consolider sa position sur le marché des signatures de contrats et notifications électroniques en Asie et Océanie.

Plus concrètement, il s'agit de brevets pour sa méthode de remise et réception certifiée de courriers électroniques, qui permet déjà à Lleida.net de fournir ses services sur un marché de plus de 2900 millions de personnes dans le monde entier.

 Lleida.net compte également des brevets dans d’autres marchés clef comme les États-Unis, l’Union européenne et Chine.

Pour l’entreprise, dont le siège social se trouve à Madrid et qui est cotée sur le Marché alternatif boursier, les plus de 75 brevets obtenus le long des deux dernières années représentent le chemin pour consolider sa position internationale sur le marché de la signature de contrats numérique (E-Signature).

Selon des études publiées par des institutions telles que P&S Market Research, on estime que le marché de la signature de contrats électronique, ou E-Signature, connaitra une croissance multipliée par six dans les cinq prochaines années, jusqu’à devenir un marché d’environ 9000 millions de dollars annuels.   

Sur ce marché, les méthodes de Lleida.net permettent à l’entreprise d’être tiers de confiance face à toute notification ou signature de contrat électronique, à travers la génération d’un certificat juridiquement valide et qui peut se présenter comme preuve devant les tribunaux pour prouver l’envoi, le contenu et la remise de toute information.

L’objectif de son stratégie i+D+R inclut le fait d’être un acteur clef sur ce nouveau secteur.


BREVETS AUX ÉTATS-UNIS, EUROPE ET CHINE

Le 21 mai dernier, l’entreprise a annoncé la décision du Bureau de brevets et marques des États-Unis d’octroyer à l'entreprise son quatrième brevet, aussi pour sa méthode d'envoi et remise de SMS certifiés.

L’entreprise compte plus de 75 brevets en différentes régions du monde, comme la Colombie, Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud et les pays du Conseil de coopération du golfe (Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie Saoudite et Émirats arabes unis).

Actuellement, environ 70 pays reconnaissent la validité juridique des méthodes électroniques comme voie de certification des notifications légales en processus de signature de contrats.

« Depuis même avant d’être cotés, en 2015, Lleida.net s’est concentrée sur la construction d’une importante base des actifs en matière de propriété intellectuelle.  Nous sommes une entreprise technologique, mais aussi une entreprise de « savoirs », et nous croyons que tant l'avenir de l’industrie comme le nôtre réside dans un pari pour l’innovation », expliquait Sapena.

Lleida.net a enregistré une augmentation du prix de l’action de 32,84 pour cent depuis le début de 2018, jusqu’à 0,89 euros.  La capitalisation actuelle de l’entreprise dépasse les 14,2 millions d’euros.

En 2017, le chiffre d’affaires de l’entreprise était de 9,9 millions d’euros, soit 23% de plus que lors de l'exercice précédent. Son EBITDA était, pour cette période, de 1,3 millions d’euros, soit 117% de plus qu’en 2016. Pendant cette période, l’entreprise a réduit son endettement net de 23%, jusqu’à 2,4 millions d'euros.  L’année 2017 a été la première où l’entreprise a enregistré des bénéfices.