Utilisation de cookies

Nous utilisons des cookies propres et de tiers pour améliorer nos services et contenus en analysant vos habitudes de navigation. En poursuivant avec la navigation ou en cliquant sur « Accepter », vous acceptez leur utilisation.

Communiqués de presse

3 octobre 2018

Le Conseil de coopération des États arabes du Golfe octroie

à Lleida.net (BME:LLN) son troisième brevet, qui consolide sa position dans la région

Madrid, le 3 octobre. - Le Conseil de coopération des États arabes du Golfe a octroyé à Lleida.net (BME:LLN) un nouveau brevet pour son système de signature de contrats électronique.

Le brevet, qui a été publié sous le titre “Method for producing electronic contracts certified by a user of a telecommunications operator”, et qui a été approuvé sous le numéro de dossier GC2015-28810, a une validité de 20 ans.

La méthode permet la signature de contrats via des messages texte ou courrier électronique, qui génère un certificat juridiquement valable qui peut être présenté comme preuve devant les tribunaux pour prouver l’envoi, le contenu et la remise de toute information.

Crée en 1981, le Conseil de coopération des États arabes du Golfe coordonne l’action économique et financière, ainsi que scientifique et industrielle, de six pays de la région :  Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar, Arabie Saoudite et les Émirats arabes unis.

Jusqu’à présent, cette organisation régionale a octroyé à Lleida.net, qui est cotée dans le Marché alternatif boursier (MAB) depuis 2015, deux autres brevets.

Les brevets de Lleida.net sont une partie décisive de sa stratégie d’expansion internationale, ainsi que de pénétration sur le marché des contrats numériques (*E-Signature*) que, selon quelques études, aura une valeur de 9 000 millions de dollars dans les cinq prochaines années, soit six fois son poids actuel.

« Le Moyen Orient est une région en croissance exponentielle, qui requière non seulement la présence et la technologie, mais aussi l'engagement ferme de notre part en faveur de R+D en matière de propriété intellectuelle », expliquait Sisco Sapena, PDG de l’entreprise.

« Ce troisième brevet représente sans doute la consolidation de notre position sur le marché de la région », ajoutait-il.

Jusqu’à présent, l’entreprise a obtenu plus de 75 brevets en matière de méthodes de certification, signature de contrats et notifications électroniques dans les principaux marchés du monde, y compris l’Union européenne, les États-Unis, le Japon et la République populaire de Chine.

Lleida.net a enregistré une croissance du prix de l’action de 52,24 pour cent depuis le début de 2018, jusqu’à 1,02 euros.  La capitalisation actuelle de l’entreprise dépasse les 16,3 millions d’euros.